Le blog et la plume Sergent Major

plume Sergent MajorCela pourrait être le titre d’une fable 2.0… « (…) En fait, le blog c’est comme la plume Sergent Major, dans un autre temps (…) » Cette phrase m’a été dite par un ancien Directeur du secteur bancaire et depuis elle trotte dans un petit coin de ma tête…

D’abord parce que la plume Sergent Major me rappelle plein de souvenirs : mon apprentissage de l’écriture et mes crampes, ces petites plumes argentées bien rangées dans leur boite en carton au décor vieillot et flou, le bruit de leur caresse sur le papier et les pâtés que cela faisait quand on oubliait de lever le porte plume, le petit pot en porcelaine blanche dans lequel le Maître versait l’encre, les taches sur les doigts, les buvards… J’aimais bien le trait léger en montant et le trait gras en descendant. Je n’écrivais pas bien… c’était la plume qui écrivait bien !

Ensuite parce que la plume est chargée de symboles : premier instrument qui a permis de passer de la gravure à l’écriture, plume de l’oiseau d’abord utilisée au Moyen Age, puis plume métallique, en or, en argent, en bronze durant l’Antiquité… La défaite de la guerre Franco-allemande de 1870 et le patriotisme en résultant qui entrainera en France la création des plumes militaires « Sergent Major », une plume qui aura marquée des générations d’apprentis écoliers d’après guerre.

Mais avant de devenir un objet de consommation courante dans les années 1800 et de conquérir le monde grâce à de nouveaux aciers plus souples, la plume a été décriée, malmenée, moquée : trop dure quand elle était faite d’or ou de bronze, corrosive à cause de l’encre, pas adaptée à toutes les écritures… Aujourd’hui abandonnée au profit des portes plumes modernes, elle n’est plus utilisée, sauf pour l’art de la calligraphie, et devient objet de collection après des siècles d’existence.

Belle histoire que celle de la plume… et si on écrivait la même pour les blogs ? Ces blogs si souvent décriés et pourtant instruments d’écriture ? Ces blogs autrefois rigides aujourd’hui si modulables ? Ces blogs devenus produits de consommation courante tant personnels que professionnels ?

Imaginez…

Dans quelques temps, vous, Chefs d’Entreprises, direz sans doute à vos petits enfants :

« Ah… le blog… je me souviens du premier blog…
Autrefois, il y a fort longtemps, on écrivait sur du papier… et puis un nouvel outil est né, l’ordinateur, un nouveau support, Internet… sacrée révolution… Et avec lui, du contenu, beaucoup de contenu, venant d’ici mais aussi d’ailleurs… c’était écrire aussi, pas forcément facilement au début, mais autrement…
On a alors créé des sites pour les entreprises, une carte de visite visuelle et mondiale en quelque sorte… Au début c’était nouveau, ludique, moderne… toutes les entreprises voulaient leur site Internet !
Et puis des particuliers futés ont commencé à créer des pages perso, comme ils appelaient ça, des pages qui leur permettaient de parler de choses plus personnelles… Fallait quand même être un pro du langage HTML pour un résultat somme toute basique…
C’est alors qu’est apparue l’ère bloguesque ! D’abord et surtout avec des blogs d’ados, colorés, scintillants, clinquants, kitch… où les jeunes se confiaient, discutaient entre eux, exposaient leurs passions (souvent musicales)… des discours de jeunesse qui ne plaisaient pas à tout le monde et de jeunes écrivains qui se faisaient railler… Le blog était une révolution pour l’écriture… Mais ce fut un mauvais départ suivi d’une mauvaise réputation !
Il aura fallu que ce support passe aux mains d’experts, de professionnels, pour que des entreprises s’y intéressent. Aujourd’hui tous les grands groupes ont un blog, les PME s’y sont intéressées mais beaucoup plus tard et c’est ainsi que le blog est devenu un produit de consommation courante personnel et professionnel…
Tu vois, moi j’ai appris comment passer du papier au Web… toi tu apprendras comment passer du site au blog… »

Finalement c’est vrai, le blog est la plume Sergent Major 2.0, une petite révolution, qui aura un jour reconnaissance de ses valeurs … des valeurs traditionnelles à l’image d’un Directeur de banque …

Share This:

  2 comments for “Le blog et la plume Sergent Major

  1. frlacale
    25 mai 2010 at 15:44

    Pour un blog sur la plume « sergent major », j’aurai bien vu un page d’accueil écrite à la plume . Cela aurait eu beaucoups de classe.

  2. Corpor@tementNous
    26 mai 2010 at 09:07

    Nous ne sommes pas un blog dédié à la plume Sergent Major, mais l’écriture, importante ici, est symbolisée par la police de caractère du Header. Une écriture manuscrite des billets serait illisible sur l’écran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *