Le blog selon vous

Iblogl y a quelques mois, dans le cadre de la création de Corporatement Vôtre, je lançais sur les réseaux sociaux une étude de marché concernant le blog professionnel. Le but de ce questionnaire était avant tout de me renseigner sur la perception du blog dans le milieu des entreprises et par les entrepreneurs eux-mêmes. Egalement apprendre sur les pratiques de communication des entreprises déjà présentent sur le réseau et identifier le profil de celles qui utilisent déjà ou utiliseraient volontiers le blog comme outil de communication.

Ce questionnaire a été mis en ligne exclusivement sur les réseaux Viadéo et Twitter et je tenais en premier lieu à remercier très chaleureusement celles et ceux qui ont participé volontiers à cette enquête en diffusant très largement notre lien et plus particulièrement les 108 d’entre vous qui ont répondu consciencieusement aux questions.

Ce premier billet sera consacré à votre perception du blog. Connaissez-vous ce média ? Le pratiquez-vous ? Comment ? Pourquoi ?

Tout d’abord, une bonne nouvelle : 92% d’entre vous connaissent bien ce média ! 7% en ont entendu parler mais ignorent ce que c’est vraiment, tandis que seulement 1% n’en ont jamais entendu parler.

Mais finalement ce résultat ne me surprend pas du fait que j’ai utilisé les réseaux sociaux pour diffuser cette annonce : qui dit Viadeo ou Twitter dit forcément Web 2.0 et donc blog ou du moins connaissance des médias et réseaux sociaux et aisance dans leur pratique. Ce qui se confirme d’ailleurs dans la question suivante :

chart 163% d’entre vous utilisent le blog à titre personnel et 58% à titre professionnel. C’est encourageant ! Le blog est peut être donc bien entré dans les mœurs professionnelles ? Même si au demeurant, il ne reste qu’un support d’information puisque vous êtes 73% à n’être que lecteurs contre 51% à prendre la plume vos claviers pour écrire des billets. Notons que la plupart des blogueurs professionnels ont déjà un blog personnel et sont inévitablement lecteurs sur la blogosphère. Cela pourrait bien m’inspirer un slogan du genre : « essayer un blog c’est l’adopter ! » ;-)

Parmi les arguments positifs que vous m’avez soumis, on retrouve souvent les mots : partage, ingéniosité, spontanéité, simplicité, curiosité, flexibilité, richesse, avenir, échange, souplesse, dynamisme, originalité, convivialité, dialogue, révolution, rencontre, évolution, lien, outil de travail, communautaire, proximité, écho, tendance, buzz, réseau, réflexion, modernité. Des mots qui résument parfaitement le blog et sa pratique.

Vous vous accordez tous à dire que le blog est « une autre facette de l’entreprise », un moyen de « communiquer autrement » ou « d’exister différemment » ou encore « un pouvoir dans la communication de demain » dans un « espace de liberté » et vous êtes unanimes sur « l’image plus humaine de l’entreprise » (à nous tous, on pourrait monter un comité de promotion du blog !!!) Les plus pragmatiques verront dans le blog un « excellent outil de gestion de projet », « une source de connaissances et d’informations avec une rapidité de diffusion », « une meilleure performance marketing » Des mots forts, convaincants, éloquents qui résument bien ce que je pensais aussi ici !

Ça c’est pour la partie rassurante de l’enquête, mais qu’en est-il de ceux qui restent négatifs ? Même s’ils ont déjà entendu parler du phénomène blog, une dizaine d’entre vous n’a jamais ni écrit, ni lu, un blog mais seulement 3 restent ouverts à la réflexion sur le sujet et pourraient envisager d’ouvrir un blog si on les en convainquait.

Vous êtes donc seulement 7 à être véritablement réfractaires au blog, sans aucune envie de discourir sur votre entreprise et estimant que le site Web suffit. Vous avez également des aprioris quant à son utilisation personnelle et/ou professionnelle, marqués par la réputation des journaux intimes des ados (réputation Skyblog quand tu nous tiens :-) ) « outil de et pour les jeunes », « journal intime moderne », « un peu voyeuriste et égocentrique ». Difficile de faire contre une réputation, des préjugés…

Les arguments négatifs mettent souvent en avant la tenue du blog : pour certains vous déplorez « la pauvreté rédactionnelle et le manque de rigueur orthographique de certains bloggeurs » ou « des blogs manquants souvent de mise en forme appropriée pour mettre en exergue l’information diffusée », « quelquefois manque de substance donnant trop de superficialité à des sujets qui pourraient être intéressants » « le manque de mise à jour »

Des arguments qui confirment que le blog se doit d’être conçu dans la rigueur et la qualité, que le contenant est aussi important que le contenu. D’ailleurs, en parlant de contenu, vous êtes aussi nombreux à vous poser des questions sur la validité des informations diffusées sur les blogs, « un fouillis de choses fausses et non contrôlées » « une somme d’informations trop importante où il est difficile de faire la part de la vérité » …

Et puis il y a ceux qui pensent que le blog n’est pas fait pour leur entreprise (6%). Les raisons ? Principalement de manque de temps, l’activité blog étant chronophage peu pensent pouvoir s’investir (une bonne raison de déléguer l’administration et l’animation à un intervenant extérieur ;-) ).

L’image de l’entreprise, les risques de dérapage via les commentaires et une mauvaise interprétation inquiètent également certains, tout comme la peur de ne pas savoir gérer une crise et entacher une réputation. La liberté d’expression inquiète (et c’est normal) mais rappelons que les commentaires peuvent être modérés et qu’il vaut toujours mieux parler de soi, même en état de crise, car de toutes façons d’autres le feront quelque part sur la toile (et exit la maitrise de l’information !).

La peur de la nouveauté fait également partie des freins, il s’agit souvent d’entreprises traditionnelles, avec des brevets, des produits innovants, des entreprises pointues qui craignent de dévoiler leur savoir faire et de donner matière aux concurrents. On imagine bien ici toute l’importance d’une ligne éditoriale strictement respectée par le rédacteur. Mais rappelons aussi, que blogguer sur une entreprise ce n’est pas en dévoiler les secrets…

D’autres encore ne souhaitent pas (ou n’ont pas besoin) communiquer sur l’entreprise vers l’extérieur, mais envisageraient le blog comme moyen de communication interne pour réduire les mails et suivre plus facilement un groupe de travail.

Eh oui ! Le blog n’a pas que des avantages… Chart 2Mais parmi ces avantages, il en est quatre qui ne vous ont pas échappés : ainsi vous êtes 66% à penser que le blog professionnel vous apporte « un échange sans pareil avec vos clients, prospects, partenaires » (le but premier de l’interactivité de ce média !). 52% d’entre vous misent sur « la modernité de leur communication grâce à un support d’avant-garde » et moins coûteux qu’un site Internet (36%). En revanche, le référencement naturel du blog est encore méconnu, puisque seulement 24% choisissent le blog pour un meilleur référencement (peut être ceux qui ont une dynamique marketing plus prononcée ?)

Alors Blog ou Site Web ? Globalement, il ressort de vos réponses que le site est une présentation statique « fenêtre fermée sur le monde » de l’entreprise, voire « un simple catalogue » alors que le blog est un espace d’échange et de communication plus personnalisée et plus humaine, plus évolutif, plus flexible et plus interactif que le site. Le ton moins officiel, plus léger et plus personnalisé semble vous séduire pour beaucoup. Vitrine contre réactivité, institutionnel contre ouverture… mais complémentarité oblige ! 88% d’entre vous pensent que le blog doit être accolé à un site Web et seulement 10% d’entre vous pensent que leur site Web est suffisant à leur communication, ce qui me semble peu, je m’attendais à ce que ce soit l’objection majeure !

Voici donc une vision très controversée du blog, avec ses aficionados convaincus et passionnés et ses détracteurs qui ne demandent qu’à être convaincus. Que leur dire ? « Essayer c’est l’adopter » sij ‘en juge par le résultat de ce questionnaire !

A suivre, la suite de cette enquête avec comment communiquent les entreprises du Web 2.0

Share This:

  4 comments for “Le blog selon vous

  1. 7 mars 2010 at 10:28

    D’accord, Nathalie, sur les premières conclusions de cette enquête. Il y a un biais pourtant : les répondants ont été sollicités par 2 outils du « ouaibe-deux », ce qui oriente plus positivement les réponses en faveur de la connaissance et de l’intérêt potentiel des blogs à titre professionnel. C’est la cas pour Viadeo, outil tout public et plus encore pour Twitter, outil encore très geek : quand les pros l’utilisent, ce sont avant tout des gens de la com, des journalistes, des bloggers qui en font leur métier.

    PS : par ailleurs, un petit conseil très amical, relire ses billets avant publication, et même après, car on trouve toujours des fautes, comme ça m’arrive souvent ; il vaut mieux être irréprochable à l’écrit pour pouvoir inciter un client potentiel à faire appel à vos services.

  2. Corpor@tementNous
    8 mars 2010 at 12:04

    @Patrick Rey :

    Bonjour Patrick et merci de votre intervention. Je suis d’accord, le fait que cette enquête ait été diffusée via Viadéo et Twitter est un paramètre important mais sommes toutes les réponses restent objectives. On peut être geek et critique 😉

    Merci également de votre sollicitude. Je relis mes billets plusieurs fois, avant et après publication car je reste très pointilleuse sur le sujet de l’orthographe (mais nous ne sommes pas à l’abri et souvent un oeil extérieur…)

    Pour ma défense, je vous renvois vers le site de l’Académie Française (http://www.academie-francaise.fr/la…) pour « les aprioris » qui a priori existe bien ! Quant à « meilleure performances » (CtrlC CtrlV d’une réponse reçue), mea culpa !

    Encore merci ! et RDV pour la suite de l’enquête !

  3. Gloria Faber
    22 mars 2010 at 00:11

    Ton blog est vraiment bien redigé. J’espère que tu vas continuer à nous faire d’aussi bons articles.

Répondre à Corpor@tementNous Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *